jump to navigation

Dans les afflictions de la vie mars 15, 2009

Posted by My profile in Dans les afflictions de la vie, Paix, Prières.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

PRÉFACE

 

Nous pouvons demander à Dieu des faveurs terrestres, et il peut nous les accorder lorsqu’elles ont un but utile et sérieux; mais comme nous jugeons l’utilité des choses à notre point de vue, et que notre vue est bornée au présent, nous ne voyons pas toujours le mauvais côté de ce que nous souhaitons. Dieu, qui voit mieux que nous, et ne veut que notre bien, peut donc nous refuser, comme un père refuse à son enfant ce qui pourrait lui nuire. Si ce que nous demandons ne nous est pas accordé, nous ne devons en concevoir aucun découragement; il faut penser, au contraire, que la privation de ce que nous désirons nous est imposée comme épreuve ou comme expiation, et que notre récompense sera proportionnée à la résignation avec laquelle nous l’aurons supportée. (Ch. XXVII, nº 6; ch. II, nos 5, 6, 7.)

 

PRIÈRE

 

Dieu Tout-Puissant qui voyez nos misères, daignez écouter favorablement les voeux que je vous adresse en ce moment. Si ma demande est inconsidérée, pardonnez-la-moi; si elle est juste et utile à vos yeux, que les bons Esprits qui exécutent vos volontés me viennent en aide pour son accomplissement.

 

Quoi qu’il en advienne, mon Dieu, que votie volonté soit faite. Si mes désirs ne sont pas exaucés, c’est qu’il entre dans vos desseins de m’éprouver, et je me soumets sans murmure. Faites que je n’en conçoive aucunt découragement, et que ni ma foi ni ma résignation n’en soient ébranlées.

 

(Formuler sa demande.)

 

 

Cette prière est au « Évangile Selon le Spiritisme » , disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public   .

Publicités

Libre arbitre mars 12, 2009

Posted by My profile in Études Spirites, Le Livre des Esprits, Paix, Questions et Réponses.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

843. L‘homme a-t-il le libre arbitre de ses actes?

 

« Puisqu’il a la liberté de penser, il a celle d’agir. Sans libre arbitre l’homme serait une machine. »

 

844. L‘homme jouit-il du libre arbitre depuis sa naissance?

 

« Il y a liberté d’agir dès qu’il y a volonté de faire. Dans les premiers temps de la vie la liberté est à peu près nulle; elle se développe et change d’objet avec les facultés. L’enfant ayant des pensées en rapport avec les besoins de son âge, il applique son libre arbitre aux choses qui lui sont nécessaires. »

 

845. Les prédispositions instinctives que l’homme apporte en naissant ne sont-elles pas un obstacle àl’exercice du libre arbitre?

 

« Les prédispositions instinctives sont celles de l’Esprit avant son incarnation; selon qu’il est plus ou moins avancé, elles peuvent le solliciter à des actes répréhensibles. et il sera secondé en cela par les Esprits qui sympathisent avec ces dispositions mais il n’y a point d’entraînement irrésistible quand on a la volonté de résister. Rappelez-vous que vouloir c’est pouvoir. » (Nº 361).

 

846. L‘organisation est-elle sans influence sur les actes’ de la vie, et si elle a une influence, n’est-ce pas aux dépens du libre arbitre?

 

« L’Esprit est certainement influencé par la matière qui peut l’entraver dans ses manifestations voilà pourquoi, dans les mondes où les corps sont moins matériels que sur la terre, les facultés se déploient avec plus de liberté, mais l’instrument ne donne pas la faculté. Au reste, il faut distinguer ici les facultés morales des facultés intellectuelles ; si un homme a l’instinct du meurtre, c est assurément son propre Esprit qui le possède et qui le lui donne, mais non pas ses organes. Celui qui annihile sa pensée pour ne s’occuper que de la matière devient semblable à la brute, et pire encore, car il ne songe plus à se prémunir contre le mal, et c’est en cela qu’il est fautif, puisqu’il agit ainsi par sa volonté. » (Voyez nº 367 et suivants. Influence de l’organisme).

 

847. L‘aberration des facultés ôte-t-elle à l’homme le libre arbitre?

 

« Celui dont l’intelligence est troublée par une cause quelconque n’est plus le maître de sa pensée, et dès lors n’a plus de liberté. Cette aberration est souvent une punition pour l’Esprit qui, dans une autre existence, peut avoir été vain et orgueilleux et avoir fait un mauvais usage de ses facultés. Il peut renaître dans le corps d’un idiot, comme le despote dans le corps d’un esclave, et le mauvais riche dans celui d’un mendiant; mais l’Esprit souffre de cette contraintedont il a parfaite conscience; c’est là qu’ est l’action de la matière. » (371 et suiv.).

 

848. L‘aberration des facultés intellectuelles par l’ivresse excuse-t-elle les actes répréhensibles?

 

« Non, car l’ivrogne s’est volontairement privé de sa raison pour satisfaire des passions brutales au lieu d’une faute il en commet deux. »

 

849. Quelle est, chez l’homme à l’état sauvage, la faculté dominante: l’instinct ou le libre arbitre?

 

« L’instinct; ce qui ne l’empêche pas d’agir avec une entière liberté pour certaines choses; mais, comme l’enfant, il applique cette liberté à ses besoins, et elle se développe avec l’intelligence; par conséquent, toi qui es plus éclairé qu’un sauvage, tu es aussi plus responsable de ce que tu fais. »

 

850. La position sociale n’est-elle pas quelquefois un obstacle à l’entière liberté des actes?

 

« Le monde a sans doute ses exigences ; Dieu est juste : il tient compte de tout, mais il vous laisse la responsabilité du peu d’efforts que vous faites pour surmonter les obstacles. »

 

 

 

Fragment de l’oeuvre « Le Livre Des Esprits », recueillis et mis en ordre par Allan Kardec

 

Publieé sur les Editions De L’Union Spirite Kardeciste Belge (1954)

 

***

 

            Autres informations :

 

 

– Notres Études spirites – publiés tous les Jeudis    

 

Questions et Réponses

 

« Le Livre des Esprits » disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public  

 

– Pour connaître les Oeuvres Basiques de la Doctrine Espirite Chrétienne, cliquez ici  

 

 

 

Prière pour les personnes que l’on a affectionnées mars 8, 2009

Posted by My profile in Paix, Pour les personnes que l'on a affectionnées, Prières.
Tags: , , , , , , , , , ,
add a comment

PRÉFACE

 

Qu’elle est affreuse l’idée du néant! Qu’ils sont à plaindre ceux qui croient que la voix de l’ami qui pleure son ami se perd dans le vide et ne trouve aucun écho pour lui répondre! Ils n’ont jamais connu les pures et saintes affections, ceux qui pensent que tout meurt avec le corps; que le génie qui a éclairé le monde de sa vaste intelligence est un jeu de la matière qui s’éteint à tout jamais comme un souffle; que de l’être le plus cher, d’un père, d’une mère ou d’un enfant adoré il ne reste qu’un peu de poussière que le temps dissipe sans retour!

 

Comment un homme de coeur peut-il rester froid à cette pensée? Comment l’idée d’un anéantissement absolu ne le glace-t-elle pas d’effroi et ne lui fait-elle pas au moins désirer qu’il n’en soit pas ainsi? Si jusqu’à ce jour sa raison n’a pas suffi pour lever ses doutes, voilà que le Spiritisme vient dissiper toute incertitude sur l’avenir par les preuves matérielles qu’il donne de la survivance de l’âme et de l’existence des êtres d’outre-tombe. Aussi partout ces preuves sont-elles accueillies avec joie; la confiance renaît, car l’homme sait désormais que la vie terrestre n’est qu’un court passage qui conduit à une vie meilleure; que ses travaux d’ici-bas ne sont pas perdus pour lui, et que les plus saintes affections ne sont pas brisées sans espoir. (Ch. IV, nº18 ; ch. V, nº 21.)

 

PRIÈRE:

 

Daignez, ô mon Dieu, accueillir favorablement la prière que je vous adresse pour l’Esprit de N…; faites-lui entrevoir vos divines clartés, et rendez-lui facile le chemin de la félicité éternelle. Permettez que les bons Esprits lui portent mes paroles et ma pensée.

 

Toi qui m’étais cher en ce monde, entends ma voix qui t’appelle pour te donner un nouveau gage de mon affection. Dieu a permis que tu fusses délivré le premier: je ne saurais m’en plaindre sans égoïsme, car ce serait regretter pour toi les peines et les souffrances de la vie. J’attends donc avec résignation le moment de notre réunion dans le monde plus heureux où tu m’as précédé.

Je sais que notre séparation n’est que momentanée, et que, si longue qu’elle puisse me paraître, sa durée s’efface devant l’éternité de bonheur que Dieu promet à ses élus. Que sa bonté me préserve de rien faire qui puisse retarder cet instant désiré, et qu’il m’épargne ainsi la douleur de ne pas te retrouver au sortir de ma captivité terrestre.

 

Oh! qu’elle est douce et consolante la certitude qu’il n’y a entre nous qu’un voile matériel qui te dérobe à ma vue! que tu peux être là, à mes côtés, me voir et m’entendre comme autrefois, et mieux encore qu’autre-fois; que tu ne m’oublies pas plus que je ne t’oublie moi-même; que nos pensées ne cessent pas de se confondre, et que la tienne me suit et me soutient toujours.

 

Que la paix du Seigneur soit avec toi.

 

 

Cette prière est au « Évangile Selon le Spiritisme » , disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public   .

 

 

Les faux prophètes mars 5, 2009

Posted by My profile in Études Spirites, L'Évangile selon le Spiritisme, Paix.
Tags: , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Si l’on vous dit: “Christ est ici,” n’y allez pas, mais, au contraire, tenez-vous sur vos gardes, car les faux prophètes seront nombreux. Mais ne voyez-vous pas les feuilles du figuier qui commencent à blanchir; ne voyez-vous pas leurs pousses nombreuses attendant l’époque de la floraison, et Christ ne vous a-t-il pas dit: On reconnaît un arbre à son fruit? Si donc les fruits sont amers, vous jugez que l’arbre est mauvais; mais s’ils sont doux et salutaires, vous dites: Rien de pur ne peut sortir d’une souche mauvaise.

 

C’est ainsi, mes frères, que vous devez juger; ce sont les oeuvres que vous devez examiner. Si ceux qui se disent revêtus de la puissance divine sont accompagnés de toutes les marques d’une pareille mission, c’est-à- dire s’ils possèdent au plus haut degré les vertus chrétiennes et éternelles: la charité, l’amour, l’indulgence, la bonté qui concilie tous les coeurs; si, à l’appui des paroles, ils joignent les actes, alors vons pourrez dire: Ceux-ci sont bien réellement les envoyés de Dieu.

 

Mais méfiez-vous des paroles mielleuses, méfiez-vous des scribes et des pharisiens qui prient dans les places publiques, vêtus de longues robes. Méfiez-vous de ceux qui prétendent avoir le seul et unique monopole de la vérité!

 

Non, non, Christ n’est point là, car ceux qu’il envoie propager sa sainte doctrine, et régénérer son peuple, seront, à l’exemple du Maître, doux et humbles de coeur par-dessus toutes choses; ceux qui doivent, par leurs exemples et leurs conseils, sauver l’humanité courant à sa perte et vagabondant dans des routes tortueuses, ceux-là seront par-dessus tout modestes et humbles.

 

Tout ce qui révèle un atome d’orgueil, fuyez-le comme une lèpre contagieuse qui corrompt tout ce qu’elle touche. Rappelez-vous que chaque créature porte sur son front, mais dans ses actes surtout, le cachet de sa grandeur ou de sa décadence.

 

Allez donc, mes enfants bien-aimés, marchez sans tergiversations, sans arrière pensées, dans la route bénie que vous avez entreprise. Allez, allez toujours sans crainte; éloignez courageusement tout ce qui pourrait entraver votre marche vers le but éternel. Voyageurs, vous ne serez que bien peu de temps encore dans les ténèbres et les douleurs de l’épreuve, si vous laissez aller vos coeurs à cette douce doctrine qui vient vous révéler les lois éternelles, et satisfaire toutes les aspirations de votre âme vers l’inconnu. Dès à présent, vous pouvez donner un corps à ces sylphes légers que vous voyiez passer dans vos rêves, et qui, éphémères, ne pouvaient que charmer votre esprit, mais ne disaient rien à votre coeur. Maintenant, mes aimés, la mort a disparu pour faire place à l’ange radieux que vous connaissez, l’ange du revoir et de la réunion! Maintenant, vous qui avez bien accompli la tâche imposée par le Créateur, vous n’avez plus rien à craindre de sa justice, car il est père et pardonne toujours à ses enfants égarés qui crient miséricorde. Continuez donc, avancez sans cesse; que votre devise soit celle du progrès, du progrès continu en toutes choses, jusqu’à ce que vous arriviez enfin à ce terme heureux où vous attendent tous ceux qui vous ont précédês.

 

(LOUIS. Bordeaux, 1861.)

 

 

Fragment de l’oeuvre « L’Évangile selon le Spiritisme », recueillis et mis en ordre par Allan Kardec (version trouvée dans le Domaine Public)

 

Paris – Imprimerie de P. – A. BOURDIER et Ce, rue des Poitevins, 6.

 

***

 

            Autres informations :

 

 

– Notres Études spirites – publiés tous les Jeudis    

 

Questions et Réponses

 

« L’Évangile selon le Spiritisme  » disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public  

 

– Pour connaître les Oeuvres Basiques de la Doctrine Espirite Chrétienne, cliquez ici  

 

 

 

Au moment de s’endormir mars 1, 2009

Posted by My profile in Au moment de s'endormir, Paix, Prières.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

PRÉFACE :

 

Le sommeil est le repos du corps, mais l’Esprit n’a pas besoin de repos. Pendant que les sens sont engourdis, l’âme se dégage en partie de la matière, et jouit de ses facultés d’Esprit. Le sommeil a été donné à l’homme pour la réparation des forces organiques et pour celle des forces morales. Pendant que le corps récupère les éléments quil a perdus par l’activité de la veille, l’Esprit va se retremper parmi les autres Esprits; il puise dans ce qu’il voit, dans ce qu’il entend et dans les conseils qu’on lui donne, des idées qu’il retrouve au réveil à l’état d’intuition; c’est le retour temporaire de l’exilé dans sa véritable patrie; c’est le prisonnier momentanément rendu à la liberté.

 

Mais il arrive, comme pour le prisonnier pervers, que l’Esprit ne met pas toujours à profit ce moment de liberté pour son avancement; s’il a de mauvais instincts, au lieu de chercher la compagnie des bons Esprits, il cherche celle de ses pareils, et va visiter les lieux où il peut donner un libre cours à ses penchants.

 

Que celui qui est pénétré de cette vérité élève sa pensée au moment où il sent les approches du sommeil; qu’il fasse appel aux conseils des bons Esprits et de ceux dont la mémoire lui est chère, afin qu’ils viennent se réunir à lui dans le court intervalle qui lui est accordé, et au réveil il se sentira plus de force contre le mal, plus de courage contre l’adversité.

 

PRIÈRE :

 

Mon âme va se trouver un instant avec les autres Esprits. Que ceux qui sont bons viennent m’aider de leurs conseils. Mon ange gardien, faites qu’à mon réveil j’en conserve une impression durable et salutaire.

 

 

Cette prière est au « Évangile Selon le Spiritisme » , disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public   .

 

Obstacles à la reproduction février 26, 2009

Posted by My profile in Études Spirites, Le Livre des Esprits, Paix.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

693. Les lois et les coutumes humaines qui ont pour but ou pour effet d’apporter des obstacles à la reproduction sont-elles contraires à la loi de nature?

 

« Tout ce qui entrave la nature dans sa marche est contraire à la loi générale. »

 

– Cependant, il y a des espèces d’êtres vivants, animaux et plantes, dont la reproduction indéfinie serait nuisible à d’autres espèces et dont l’homme lui-même serait bientôt la victime commet-il un acte répréhensible en arrêtant cette reproduction?

 

« Dieu a donné à l’homme sur tous les êtres vivants un pouvoir dont il doit user pour le bien, mais non abuser. Il peut régler la reproduction selon les besoins il ne doit pas l’entraver sans nécessité. L’action intelligente de l’homme est un contrepoids établi par Dieu pour ramener l’équilibre entre les forces de la nature, et c’est encore ce qui le distingue des animaux, parce qu’il le fait avec connaissance de cause mais les animaux eux-mêmes concourent aussi à cet équilibre, car l’instinct de destruction qui leur a été donné fait que, tout en pourvoyant à leur propre conservation, ils arrêtent le développement excessif, et peut-être dangereux, des especes animales et végétales dont ils se nourrissent. »

 

694. Que faut-il penser des usages qui ont pour effet d’arrêter la reproduction en vue de satisfaire la sensualité?

 

« Cela prouve la prédominance du corps sur l’âme, et combien l’homme est dans la matière.»

 

 

Fragment de l’oeuvre « Le Livre Des Esprits », recueillis et mis en ordre par Allan Kardec

 

Publieé sur les Editions De L’Union Spirite Kardeciste Belge (1954)

 

***

 

            Autres informations :

 

 

– Notres Études spirites – publiés tous les Jeudis    

 

Questions et Réponses

 

« Le Livre des Esprits » disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public  

 

– Pour connaître les Oeuvres Basiques de la Doctrine Espirite Chrétienne, cliquez ici  

 

 

Prière pour ceux qui ne sont plus sur la terre février 22, 2009

Posted by My profile in Paix, Pour ceux qui ne sont plus sur la terre, Prières.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

PRÉFACE

 

Les prières pour les Esprits qui viennent de quitter la terre n’ont pas seulement pour but de leur donner un témoignage de sympathie, mais elles ont encore pour effet d’aider à leur dégagement, et, par là, d’abréger le trouble qui suit toujours la séparation, et de rendre le réveil plus calme. Mais là encore, comme en toute autre circonstance, l’efficacité est dans la sincérité de la pensée, et non dans l’abondance de paroles dites avec plus ou moins de pompe, et auxquelles, le plus souvent, le coeur n’a aucune part.

 

Les prières qui partent du coeur résonnent autour de l’Esprit, dont les idées sont encore confuses comme les voix amies qui viennent nous tirer du sommeil.

 

PRIÈRE :

 

Dieu Tout-Puissant, que votre miséricorde s’étende sur l’âme de N…, que vous venez de rappeler à vous. Puissent les épreuves qu’il (ou elle) a subies sur la terre lui être comptées, et nos prières adoucir et abréger les peines qu’il peut encore endurer comme Esprit!

 

Bons Esprits qui êtes venus le recevoir, et vous surtout son ange gardien, assistez-le pour l’aider à se dépouiller de la matière; donnez-lui la lumière et la conscience de lui même, afin de le tirer du trouble qui accompagne le passage de la vie corporelle à la vie spirituelle. Inspirez-lui le repentir des fautes qu’il a pu commettre, et le désir qu’il lui soit permis de les réparer pour hâter son avancement vers la vie éternelle bienheureuse.

 

N…, vous venez de rentrer dans le monde des Esprits, et cependant vous êtes ici présent parmi nous vous nous voyez et nous entendez, car il n’y a de moins entre vous et nous que le corps périssable que vous venez de quitter et qui bientôt sera réduit en poussière.

 

Vous avez quitté la grossière enveloppe sujette aux vicissitudes et à la mort, et vous n’avez conservé que l’enveloppe éthérée, impérissable et inaccessible aux souffrances. Si vous ne vivez plus par le corps, vous vivez de la vie des Esprits, et cette vie est exempte des misères qui affligent l’humanité.

 

Vous n’avez plus le voile qui dérobe à nos veux les splendeurs de la vie future; vous pourrez désormais contempler de nouvelles merveilles tandis que nous sommes encore plongés dans les ténèbres.

 

Vous allez parcourir l’espace et visiter les mondes en toute liberté, tandis que nous rampons péniblement sur la terre, où nous retient notre corps matériel, semblable pour nous à un lourd fardeau.

 

L’horizon de l’infini va se dérouler devant vous, et en présence de tant de grandeur vous comprendrez la vanité de nos désirs terrestres, de nos ambitions mondaines et des joies futiles dont les hommes font leurs délices.

 

La mort n’est entre les hommes qu’une séparation matérielle de quelques instants. Du lieu d’exil où nous retient encore la volonté de Dieu, ainsi que les devoirs que nous avons à remplir ici-bas, nons vous suivrons par la pensée jusqu’au moment où il nous sera permis de vous rejoindre comme vous avez rejoint ceux qui vous ont précédés.

 

Si nous ne pouvons aller auprès de vous, vous pouvez venir auprès de nous. Venez donc parmi ceux qui vous aiment et que vous avez aimés; soutenez-les dans les épreuves de la vie; veillez sur ceux qui vous sont chers; protégez-les selon votre pouvoir, et adoucissez leurs regrets par la pensée que vous êtes plus heureux maintenant, et la consolante certitude d’être un jour réunis à vous dans un monde meilleur.

 

Dans le monde où vous êtes, tous les ressentiments terrestres doivent s’éteindre. Puissiez-vous, pour votre bonheur futur, y être désormais inaccessible! Pardonnez donc à ceux qui ont pu avoir des torts envers vous, comme ils vous pardonnent ceux que vous pouvez avoir eus envers eux.

 

 

Nota. – On peut ajouter à cette prière, qui s’applique à tous, quelques paroles spéciales selon les circonstances particulières de famille ou de relation et la position du défunt.

 

S’il s’agit d’un enfant, le Spiritisme nous apprend que ce n’est point un Esprit de création récente, mais qu’il a déjà vécu et qu’il peut être déjà très avancé. Si sa dernière existence a été courte, c’est qu’elle n’était qu’un complément d’épreuve, ou devait être une épreuve pour les parents. (L’Évangile Selon le Spiritisme, Ch. V, nº 21.)

 

 

Cette prière est au « Évangile Selon le Spiritisme » , disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public   .

 

Si c’était un homme de bien, il se serait tué février 19, 2009

Posted by My profile in Études Spirites, L'Évangile selon le Spiritisme, Paix.
Tags: , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Vous dites souvent en parlant d’un mauvais homme qui échappe à un danger: Si cétait un homme de bien, il se serait tué. Eh bien, en disant cela vous êtes dans le vrai, car effectivement il arrive bien souvent que Dieu donne à un Esprit, jeune encore dans les voies du progrès, une plus longue épreuve qu’à un bon, qui recevra, en récompense de son mérite, la faveur que son épreuve soit aussi courte que possible. Ainsi donc, quand vous vous servez de cet axiome, vous ne vous doutez pas que vous commettez un blasphème.

 

S’il meurt un homme de bien, et qu’à côté de sa maison soit celle d’un méchant, vous vous hâtez de dire: Il vaudrait bien mieux que ce fût celui-ci. Vous êtes grandement dans l’erreur, car celui qui part a fini sa tâche, et celui qui reste ne l’a peut-être pas commencée. Pourquoi voudriez-vous donc que le méchant n’eût pas le temps de l’achever, et que l’autre restât attaché à la glèbe terrestre? Que diriez-vous d’un prisonnier qui aurait fini son temps, et qu’on retiendrait en prison tandis qu’on donnerait la liberté à celui qui n’y a pas droit? Sachez donc que la vraie liberté est dans l’affranchissement des liens du corps, et que tant que vous êtes sur la terre, vous êtes en captivité.

 

Habituez-vous à ne pas blâmer ce que vous ne pouvez pas comprendre, et croyez que Dieu est juste en toutes choses; souvent ce qui vous paraît un mal est un bien; mais vos facultés sont si bornées, que l’ensemble du grand tout échappe à vos sens obtus. Efforcez-vous de sortir, par la pensée, de votre étroite sphère, et à mesure que vous vous élèverez, l’importance de la vie matérielle diminuera à vos yeux, car elle ne vous apparaîtra que comme un incident dans la durée infinie de votre existence spirituelle, la seule véritable existence.

 

(FÉNELON, Sens, 1861.)

 

 

Fragment de l’oeuvre « L’Évangile selon le Spiritisme », recueillis et mis en ordre par Allan Kardec (version trouvée dans le Domaine Public)

 

Paris – Imprimerie de P. – A. BOURDIER et Ce, rue des Poitevins, 6.

 

***

 

            Autres informations :

 

 

– Notres Études spirites – publiés tous les Jeudis    

 

Questions et Réponses

 

« L’Évangile selon le Spiritisme  » disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public  

 

– Pour connaître les Oeuvres Basiques de la Doctrine Espirite Chrétienne, cliquez ici  

 

 

 

 

Action de grâces après avoir échappé à un danger février 15, 2009

Posted by My profile in Action de grâces après avoir échappé à un danger, Paix, Prières.
Tags: , , , , , , , ,
add a comment

PRÉFACE

 

Par le danger que nous avons couru, Dieu nous montre que nous pouvons d’un moment à l’autre être appelés à rendre compte de l’emploi que nous avons fait de la vie; il nous avertit ainsi de rentrer en nous-mêmes et de nous amender.

 

PRIÈRE :

 

Mon Dieu, et vous, mon ange gardien, je vous remercie du secours que vous m’avez envoyé dans le péril qui m’a menacé. Que ce danger soit pour moi un avertissement, et qu’il m’éclaire sur les fautes qui ont pu me l’attirer. Je comprends, Seigneur, que ma vie est entre vos mains, et que vous pouvez me la retirer quand il vous plaira. Inspirezmoi, par les bons Esprits qui m’assistent, la pensée d’employer utilement le temps que vous m’accordez encore ici-bas.

 

Mon ange gardien, soutenez-moi dans la résolution que je prends de réparer mes torts et de faire tout le bien qui sera on mon pouvoir, afin d’arriver chargé de moins d’imperfections dans le monde des Esprits quand il plaira à Dieu de m’y appeler.

 

 

Cette prière est au « Évangile Selon le Spiritisme » , disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public   .

 

 

Pouvoir occulte. Talismans. Sorciers février 12, 2009

Posted by My profile in Études Spirites, Le Livre des Esprits, Paix.
Tags: , , , , , , , , , , , ,
add a comment

551. Un homme méchant peut-il, à l’aide d’un mauvais Esprit qui lui est dévoué, faire du mal à son prochain?

 

« Non, Dieu ne le permettrait pas. »

 

552. Que penser de la croyance au pouvoir qu’auraient certaines personnes de jeter des sorts?

 

« Certaines personnes ont un pouvoir magnétique très grand dont elles peuvent faire un mauvais usage si leur propre Esprit est mauvais, et dans ce cas elles peuvent être secondées par d’autres mauvais Esprits; mais ne croyez pas à ce prétendu pouvoir magique qui n’est que dans l’imagination des gens superstitieux, ignorants des véritables lois de la nature. Les faits que l’on cite sont des faits naturels mal observés et surtout mal compris. »

 

553. Quel peut-être l’effet des formules et pratiques à l’aide desquelles certaines personnes prétendent disposer de la volonté des Esprits?

 

« Cet effet est de les rendre ridicules si elles sont de bonne foi dans le cas contraire, ce sont des fripons qui méritent un châtiment. Toutes les formules sont de la jonglerie; il n’y a aucune parole sacramentelle, aucun signe cabalistique, aucun talisman qui ait une action quelconque sur les Esprits, car ceux-ci ne sont attirés que par la pensée et non par les choses matérielles. »

 

– Certains Esprits n’ont-ils pas eux-mêmes, quelquefois. dicté des formules cabalistiques?

 

« Oui, vous avez des Esprits qui vous indiquent des signes, des mots bizarres ou qui vous prescrivent certains actes à l’aide desquels vous faites ce que vous appelez des conjurations; mais soyez bien assurés que ce sont des Esprits qui se moquent de vous et abusent de votre crédulité. »

 

554. Celui qui, à tort ou à raison, a confiance dans ce qu’il appelle la vertu d’un talisman, ne peut-il par cette confiance même attirer un Esprit ; car alors c’est la pensée qui agit; le talisman n’est qu’un signe qui aide à diriger la pensée?

 

« C’est vrai; mais la nature de l’Esprit attiré dépend de la pureté de l’intention et de l’élévation des sentiments; or, il est rare que celui qui est assez simple pour croire à la vertu d’un talisman n’ait pas un but plus matériel que moral; dans tous les cas, cela annonce une petitesse et une faiblesse d’idées qui donne prise aux Esprits imparfaits et moqueurs. »

 

555. Quel sens doit-on attacher à la qualification de sorcier?

 

« Ceux que vous appelez sorciers sont des gens, quand ils sont de bonne foi, qui sont doués de certaines facultés, comme la puissance magnétique ou la seconde vue; et alors, comme ils font des choses que vous ne comprenez pas, vous les croyez doués d’une puissance surnaturelle. Vos savants n’ont-ils pas souvent passé pour des sorciers aux yeux des gens ignorants?

 

Le spiritisme et le magnétisme nous donnent la clef d’une foule de phénomènes sur lesquels l’ignorance a brodé une infinité de fables où les faits sont exagérés par l’imagination. La connaissance éclairée de ces deux sciences, qui n’en font qu’une pour ainsi dire, en montrant la réalité des choses et leur véritable cause, est le meilleur préservatif contre les idées superstitieuses, parce qu’elle montre ce qui est possible et ce qui est impossible, ce qui est dans les lois de la nature, et ce qui n’est qu’une croyance ridicule.

 

556. Certaines personnes ont-elles véritablement le don de guérir par le simple attouchement?

 

« La puissance magnétique peut aller jusque là quand elle est secondée par la pureté des sentiments et un ardent désir de faire le bien, car alors les bons Esprits viennent en aide; mais il faut se défier de la manière dont les choses sont racontées par des personnes trop crédules ou trop enthousiastes, toujours dis posées à voir du merveilleux dans les choses les plus simples et les plus naturelles. Il faut aussi se  défier des récits intéressés de la part de gens qui exploitent la crédulité à leur profit. »

 

 

Fragment de l’oeuvre « Le Livre Des Esprits », recueillis et mis en ordre par Allan Kardec

 

Publieé sur les Editions De L’Union Spirite Kardeciste Belge (1954)

 

***

 

            Autres informations :

 

 

– Notres Études spirites – publiés tous les Jeudis    

 

Questions et Réponses

 

« Le Livre des Esprits » disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public  

 

– Pour connaître les Oeuvres Basiques de la Doctrine Espirite Chrétienne, cliquez ici