jump to navigation

Liens de famille octobre 10, 2013

Posted by My profile in Études Spirites, Le Livre des Esprits, Paix.
add a comment

773. Pourquoi, chez les animaux, les parents et les enfants ne se reconnaissent-ils plus lorsque ceux-ci n’ont plus besoin de soins?

« Les animaux vivent de la vie matérielle, et non de la vie morale, La tendresse de la mère pour ses petits a pour principe l’instinct de conservation des êtres auxquels elle a donné le jour; quand ces êtres peuvent se suffire à eux-mêmes, sa tâche est remplie, la nature ne lui en demande pas davantage; c est pourquoi elle les abandonne pour s’occuper des nouveaux venus. »

774. Il y a des personnes qui infèrent de l’abandon des petits des animaux par leurs parents que, chez l’homme, les liens de famille ne sont qu’un résultat des moeurs sociales et non une loi de nature qu’en devons-nous penser?

« L’homme a une autre destinée que les animaux pourquoi donc toujours vouloir l’assimiler à eux? Chez lui, il y a autre chose que des besoins physiques il y a la nécessité du progrès les liens sociaux sont nécessaires au progrès, et les liens de famille resserrent les liens sociaux voilà pourquoi les liens de famille sont une loi de nature. Dieu a voulu que les hommes apprissent ainsi à s’aimer comme des frères. » (205) .

775. Quel serait, pour la société, le résultat du relâchement des liens de famille?

« Une recrudescence d’égoïsme. »

Publieé sur les Editions De L’Union Spirite Kardeciste Belge (1954).

***

Autres informations :

– Notres Études spirites – publiés tous les Jeudis

Questions et Réponses

« Le Livre des Esprits » disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public

– Pour connaître les Oeuvres Basiques de la Doctrine Espirite Chrétienne, cliquez ici  

Priére pour les malades octobre 8, 2013

Posted by My profile in Pour les malades, Prières.
Tags: , , , , , , ,
add a comment

1) Par le malade :

 

 – Seigneur, vous êtes toute justice; la maladie qu’il vous a plu de m’envoyer, j’ai dû la mériter, parce que vous n’affligez jamais sans cause. Je m’en remets, pour ma guérison, à votre infinie miséricorde; s’il vous plaît de me rendre la santé, que votre saint nom soit béni; si, au contraire, je dois encore souffrir, qu’il soit béni de même; je me soumets sans murmurer à vos divins décrets, car tout ce que vous faites ne peut avoir pour but que le bien de vos créatures.

 

Faites, ô mon Dieu, que cette maladie soit pour moi un avertissement salutaire, et me fasse faire un retour sur moi-même; je l’accepte comme une expiation du passé, et comme une épreuve pour ma foi et ma soumission à votre sainte volonté.

 

 

2) Pour le malade :

 

 – Mon Dieu, vos vues sont impénétrables, et dans votre sagesse vous avez cru devoir affliger N… par la maladie. Jetez, je vous en supplie, un regard de compassion sur ses souffrances, et daignez y mettre un terme.

 

Bons Esprits, ministres du Tout-Puissant, secondez, je vous prie, mon désir de le soulager; dirigez ma pensée afin qu’elle aille verser un baume salutaire sur son corps et la consolation dans son âme.

 

Inspirez-lui la patience et la soumission à la volonté de Dieu; donnez-lui la force de supporter ses douleurs avec une résignation chrétienne, afin qu’il ne perde pas le fruit de cette épreuve.

 

3) Par le médium guérisseur :

 

– Mon Dieu, si vous daignez vous servir de moi, tout indigne que je suis, je puis guérir cette souffrance, si telle est votre volonté, parce que j’ai foi en vous; mais sans vous je ne puis rien. Permettez à de bons Esprits de me pénétrer de leur fluide salutaire, afin que je le transmette à ce malade, et détournez de moi toute pensée d’orgueil et d’égoïsme qui pourrait en altérer la pureté.

 

 

Cette priére est au « Évangile Selon le Spiritisme » , disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public   .

Justice de la réincarnation octobre 3, 2013

Posted by My profile in Études Spirites, Le Livre des Esprits, Paix, Questions et Réponses.
add a comment

Sur quoi est fondé le dogme de la réincarnation?

« Sur la justice de Dieu et la révélation, car nous vous le répétons sans cesse: Un bon père laisse toujours à ses enfants une porte ouverte au repentir. La raison ne te dit-elle pas qu’il serait injuste de priver sans retour du bonheur éternel tous ceux de qui il n’a pas dépendu de s’améliorer? Est-ce que tous les hommes ne sont pas les enfants de Dieu? Ce n’est que parmi les hommes égoïstes qu’on trouve l’iniquité, la haine implacable et les châtiments sans rémission. »

Tous les Esprits tendent à la perfection, et Dieu leur en fournit les moyens par les épreuves de la vie corporelle; mais dans sa justice, il leur réserve d’accomplir, dans de nouvelles existences, ce qu’ils n’ont pu faire ou ache »er dans une premiére épreuve.

Il ne serait ni selon l’équité, ni selon la bonté de Dieu, de frapper à jamais ceux qui ont pu rencontrer des obstacles à leur amélioration en dehors de leur volonté et dans le milieu même oû ils se trouvent placés. Si le sort de l’homme était irrévocablement fixé aprés sa mort, Dieu n’aurait point pesé les actions de tous dans la même balance, et ne les aurait point traités avec impartialité.

La doctrine de la réincarnation, c’est-à-dire celle qui consiste à admettre pour l’homme plusieurs existences successives, est la seule qui réponde à l’idée que nous nous faisons de la justice de Dieu à l’égard des hommes placés dans une condition morale inférieure, la seule qui puisse nous expliquer l’avenir et asseoir nos espérances, puisqu’elle nous offre le moyen de racheter nos erreurs par de nouvelles épreuves, La raison nous l’indique et les Esprits nous l’enseignent.

L’homme qui a la conscience de son infériorité puise dans la doctrine de la réincarnation une espérance consolante. S’il croit à la justice de Dieu, il ne peut espérer être pour l’éternité l’égal de ceux qui ont mieux fait que lui. La pensée que cette infériorité ne le déshérite pas à tout jamais du bien suprême, et qu’il pourra la conquérir par de nouveaux efforts, la soutient et ranime son courage. Quel est celui qui, au terme de sa carrière, ne regrette pas d’avoir acquis trop tard une expérience dont il ne peut plus profiter? Cette expérience tardive n’est point perdue; il la mettra à profit dans une nouvelle vie.

Publieé sur les Editions De L’Union Spirite Kardeciste Belge (1954).

***

Autres informations :

– Notres Études spirites – publiés tous les Jeudis

Questions et Réponses

« Le Livre des Esprits » disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public

– Pour connaître les Oeuvres Basiques de la Doctrine Espirite Chrétienne, cliquez ici  

Priére pour quelqu’un qui est dans l’affliction octobre 1, 2013

Posted by My profile in Paix, Pour quelqu'un qui est dans l'affliction, Prières.
add a comment

S’il est dans l’intérêt de l’affligé que son épreuve suive son cours, elle ne sera pas abrégée à notre demande; mais ce serait faire acte d’impiété si l’on se décourageait parce que la demande n’est pas exaucée; d’ailleurs, à défaut de cessation de l’épreuve, on peut espérer obtenir quelque autre consolation qui en tempère l’amertume. Ce qui est véritablement utile pour celui qui est dans la peine, c’est le courage et la résignation, sans lesquels ce qu’il endure est sans profit pour lui, parce qu’il sera obligé de recommencer l’épreuve.

C’est donc vers ce but qu’il faut surtout diriger ses efforts, soit en appelant les bons Esprits à son aide, soit en remontant soi-même le moral de l’affligé par des conseils et des encouragements, soit enfin on l’assistant matériellement, si cela se peut. La prière, dans ce cas, peut en outre avoir un effet direct, en dirigeant sur la personne un courant fluidique en vue defortifier son moral. (Ch. V, nos, 5, 27; ch. XXVII, nos 6, 10.)

PRIÈRE :

Mon Dieu, dont la bonté est infinie, daignez adoucir l’amertume de la position de N…, si telle peut être votre volonté.

Bons Esprits, au nom de Dieu Tout-Puissant, je vous supplie de l’assister dans ses afflictions. Si, dans son intérêt, elles ne peuvent lui être épargnées, faites-lui comprendre qu’elles sont nécessaires à son avancement. Donnez-lui la confiance on Dieu et en l’avenir qui les lui rendra moins amères. Donnez-lui aussi la force de ne pas succomber au désespoir qui lui en ferait perdre le fruit et rendrait sa position future encore plus pénible. Conduisez ma pensée vers lui, et qu’elle aide à soutenir son courage.

Cette priére est au « Évangile Selon le Spiritisme » , disponible pour le téléchargement gratuit – version de site Domaine Public .